Accueil
Com. Administrative
Com.Informatique
Com.Pédagogique
Emissions Radio
Articles
Ouvrages
Documentation
Classification
Cours
Liens

Le numérique éducatif (1977/2009), 30 ans d'un imaginaire pédagogique officiel

Texte de la quatrième de couverture

Depuis l’annonce du « Plan informatique pour tous » en janvier 1985, les technologies de l’information et de la communication occupent une place grandissante dans le système éducatif français. L’Education nationale attend beaucoup sur les plans pédagogiques et culturels de l’introduction des TIC en milieu scolaire. Hommes d’Etat, élus locaux, haute hiérarchie pédagogique, associations de parents d’élèves et une minorité engagée d’enseignants acquis, tous participent à l’informatisation de l’école en espérant un renouveau didactique grâce à la technologie informatique et au réseau Internet. La source de ce mouvement puissant réside dans un imaginaire « techniciste » et éducatif né aux Etats-Unis en 1980 et introduit en France dix ans plus tard. Néanmoins, les usages juvéniles d’Internet restent désespérément ludiques, en dépit des efforts des acteurs du système éducatif, obligeant ces derniers à revoir à la baisse les brillantes perspectives annoncées.

 

Depuis la laïcisation forcée et la révolution pédagogique par l’utilisation de l’imagerie scolaire (1880/1906), l’école n’a pas connu un tel bouleversement et une telle volonté politique prorogée sur plusieurs décennies avec l’appui de la haute administration. Assurément, l’année 1989 apparaît comme le point de rencontre entre une idéologie laïque affaiblie par l’affaire du voile islamique et cet imaginaire techniciste en pleine expansion.

 

A travers une série d’extraits de textes, discours ministériels, rapports parlementaires, témoignages d’enseignants et rapports administratifs, mis en perspective, ce livre propose une analyse des mécanismes qui initièrent l’idéologie de la sécularisation et une première révolution pédagogique autour de la Commission de la décoration des écoles et de l’imagerie scolaire et ceux qui bâtissent actuellement un imaginaire technologique, via l’informatique et Internet, au sein de l’Ecole et auprès des parents d’élèves. Ce nouvel imaginaire technologique tend à se substituer à l’ancienne idéologie laïque.

 

 

Daniel MOATTI, chercheur au laboratoire I3M, directeur de thèse, docteur, habilité à diriger les recherche enseigne le droit de l’informatique de l’informatique à l’Université de Nice Sophia Antipolis.